Arquivo da tag: Ambivalence

Ambivalence

L’ambivalence est un aboutissant indirect de la centralité de la valence. La valeur sémantique d’une grandeur en discours reposant sur l’intersection d’une valence intensive et d’une valence extensive, la valeur est pour ainsi mécaniquement bivalente. Cette bivalence étant orientée en ascendance ou en décadence, la commutation decettedirection pose une ambivalence systémique et non seulement un jeu de langage plaisant. Un exemple l’établit aisément : dans bien des micro-univers, un ralentissement de la vitesse, loin d’être reçu comme déceptif, est vécu comme un accroissement gratifiant propre à la lenteur. La musicologue G. Brelet analyse en ces termes l’ambivalence du tempo en musique : «La rapidité est aussi une facilité offerte à l’acte créateur du musicien, car elle demande une moindre densité musicale et au surplus, elle soutient de son élan l’élan de la forme, (…). La lenteur au contraire non seulement exige une plus grande densité musicale, mais tend à entraver le développement de la forme en l’immobilisant hors du temps.» (in Le temps musical, tome 1, p. 391). L’ambivalence est pour ainsi dire redoublée : le discours musical ajuste entre elles trois tensions : tension propre au tempo, tension propre à la densité musicale, tension propre au développement de la forme.

(voir corrélationvalenceintersection)