Arquivo da tag: Direction

Direction

Dans la perspective hjelmslevienne, cette grandeur est le trait permettant de distinguer les grandeurs extenses des grandeurs intenses. En pratique, ce sont les morphèmes verbaux qui détiennent cette capacité. De manière inattendue, Hjelmslev est proche de Baudelaire quand ce dernier, dans Le poëme du haschisch, qualifie le verbe d’«ange du mouvement, qui donne le branle à la phrase». Et en effet, c’est le verbe, leZeitwort selon les grammaires allemandes, qui, en raison de ses morphèmes spécifiques (mode, temps, aspect, nombre, personne), établit cette direction. Du point de vue tensif, l’ascendance et la décadence sont des directions susceptibles d’être analysées de manière canonique.

(voir ascendance et décadence)